Immobilier locatif en Thaïlande : les raisons d’investir !

0
114

Il existe plusieurs manières de faire fructifier son argent. On peut faire des placements en investissant dans l’or, dans un plan épargne logement ou encore en achetant un bien immobilier destiné à la location. Cette dernière solution n’est pas sans risque et exige d’avoir un bon capital de départ.

Investissement immobilier locatif en Thaïlande

L’investissement immobilier locatif consiste à acheter un bien immobilier dans le but de le mettre en location. Le but est de percevoir des revenus complémentaires. Le bien concerné peut être vide ou occupé, neuf ou ancien. Il peut donc s’agir d’un (e) :

  • Appartement ;
  • Maison ;
  • Local commercial ;
  • Immeuble ;
  • Parking ;
  • Cave.

L’acheteur a deux possibilités pour faire son placement. Il peut décider de faire un investissement direct par l’achat du bien concerné. Il peut aussi le faire de manière indirecte par l’achat de « pierre papier ». Cette solution implique deux choix : l’acquisition des parts dans une société de placement immobilier ou la création d’une société foncière.

Rentabilité locative

Quand on fait un placement, c’est dans l’espoir d’obtenir un retour sur investissement. Par exemple, un individu place 10 euros dans une affaire. Un an après, il obtient 12 euros. Cela équivaut à une rentabilité annuelle de 2%. En somme, la rentabilité locative se calcule sur une base annuelle et s’exprime en pourcentage.

Calcul de la rentabilité

On distingue trois sortes de rentabilité :

  • Brute ;
  • Nette ;
  • Nette nette (après impôts).

Le calcul se fait donc différemment. Pour la rentabilité brute, on divise le loyer brut annuel par le prix de revient initial du bien. La rentabilité nette, elle, prend en compte en plus les frais et les charges qui viennent en déduction des loyers. La rentabilité nette nette est l’indicateur le plus précis. C’est une rentabilité réelle qui s’obtient une fois que les impôts et les charges diverses ont été déduits des loyers.

Bon nombre de personnes préfèrent investir dans l’immobilier pour faire fructifier leur argent et sécuriser leurs avoirs. Le marché étant saturé dans plusieurs pays de l’occident, la plupart des investisseurs se tournent vers d’autres pays. La Thaïlande est réputée pour les prix abordables des biens immobiliers favorisés par une fiscalité attractive.

Thaïlande, un eldorado de l’immobilier locatif

Le dynamisme économique, le boom de l’immobilier et la fiscalité attractive sont les trois éléments qui font de la Thaïlande un eldorado. Classé 26e économie mondiale, le pays est la 2e plus grande économie de l’Asie du Sud-Est, après l’Indonésie. Sur ces 15 dernières années, la croissance annuelle est estimée à 4%, grâce à une économie en pleine santé. Ce dynamisme économique a entraîné un boom de l’immobilier, laquelle attire chaque jour des investisseurs étrangers. Ceux-ci se laissent aussi séduire par la fiscalité attractive. Les taxes (d’habitation, foncière) n’existent pas ni les droits de succession. L’impôt sur le revenu foncier est faible et varie de 8 à 12 %, selon les biens. En Thaïlande, le prix des biens immobiliers prend de la valeur au fil des années. Un bien peut donc s’apprécier de 5% en moyenne chaque année. Ce qui permet d’avoir une belle plus-value lors de la revente.

En Thaïlande, l’investissement immobilier locatif est rentable, car le rendement locatif peut atteindre 10% par année dans les grandes métropoles. Bangkok, la capitale thaïlandaise, reste une ville dynamique qui abrite une multitude de projets immobiliers. La station balnéaire Pattaya et la ville de Chiang Mai sont aussi attractives. Phuket et Ko Samui, les plus grandes îles du pays offrent également de bonnes conditions pour l’investissement locatif.

Achat immobilier en Thaïlande

Pour trouver un bien immobilier en Thaïlande, il est conseillé de contacter une agence immobilière. Des professionnels pourront alors mieux vous orienter. Cependant, il faut suivre des procédures et respecter certaines conditions.

Procédure d’achat

Il y a des règles à respecter pour l’achat immobilier en Thailande. C’est pourquoi le choix d’une bonne agence est conseillé. Voici donc la procédure :

  • Avoir une assistance juridique ;
  • Avoir un compte bancaire en Thaïlande ;
  • Signer le compromis de vente.

 

Conditions à remplir

Pour les étrangers qui souhaitent s’offrir un bien immobilier en Thaïlande, il faut remplir certaines conditions. Les étrangers ne sont pas autorisés à posséder de terrains, mais ils peuvent louer un condominium ou acheter une maison. Le condominium ou condo est un immeuble en copropriété, qui offre la possibilité de louer les appartements. Concernant l’achat de la maison, l’étranger possède deux possibilités :

  • Il achète une maison dans une résidence ;
  • Il obtient un bail de location de terrain renouvelable chaque 30 ans.

Le terrain et la résidence appartiennent généralement à un groupe. L’acquéreur est tenu de verser un montant mensuel correspondant aux frais de copropriété pour la sécurité et l’entretien des parties communes.

Deuxième plus grande économie de l’Asie du Sud-Est, la Thaïlande est un pays qui affiche une dynamique impressionnante. Cela a entraîné un boom immobilier qui attire chaque jour des investisseurs. Les projets immobiliers fleurissent dans les grandes métropoles en raison d’un rendement locatif très intéressant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here