Transport des malades à Clermont-Ferrand : VSL ou Taxi conventionné ?

0
146

Depuis quelques années, le transport médical ne se limite plus uniquement aux ambulances. De nouveaux types de véhicules ont vu le jour. Parmi elles, le VSL et le Taxi conventionné. À Clermont-Ferrand, ces deux types de transport médical sont assez populaires. Que faut-il savoir d’eux ?

VSL vs Taxi conventionné

Le véhicule sanitaire léger encore appelé VSL est une voiture destinée au transport des personnes malades ou blessées vers un centre médical ou une structure de soin. Elle peut être conduite par un auxiliaire ambulancier ou par un ambulancier et fait l’objet de transport assis professionnalisé : TAP. Le VSL transport au maximum jusqu’à trois patients.

Le Taxi conventionné quant à lui est transport médical en accord avec la caisse primaire d’assurance maladie pour garantir un transport assis professionnel. Il est agréé par la CPAM et d’autres organismes d’assurance maladie. Il contient une trousse de premier secours et se charge du transport des patients qu’importe leur pathologie.

Taxi conventionné : comment y avoir recours ?

À Clermont-Ferrand par exemple, le fait d’opter pour un taxi conventionné procure bon nombre d’avantages. La personne transportée a droit à une prise en charge, peu importe la pathologie dont elle est victime.

Tout commence dès que vous avez la confirmation du médecin pour être pris en charge par un taxi conventionné. Il vous délivre une prescription médicale sur laquelle doivent apparaitre certaines informations importantes :

  • La durée et les dates de la prise en charge ;
  • La description précise des trajets et leur nombre.

Avant de passer la commande du taxi, il faudrait vous assurer d’avoir votre carte vitale ainsi qu’une attestation de droits à la sécurité sociale datant de moins d’une année. Sachez qu’en l’absence d’un de ces documents, votre trajet ne sera pas remboursé.

Pour passer la commande, vous pouvez soit réserver en ligne en cliquant sur ce lien ou en ayant recours aux annuaires de taxi conventionnés. Soit, contacter directement votre CPAM pour avoir la liste de taxis conventionnés.

VSL : comment s’y prendre ?

Dans ce cas, il faut également que le médecin fasse une prescription explicite. Sachez toutefois qu’une demande d’accord préalable est nécessaire pour certaines situations. Il s’agit notamment des trajets supérieurs à 150 km et des séries de distances supérieures à 50 km pour le même traitement.

Il faut également avoir sur vous certaines pièces importantes :

  • la carte vitale ;
  • la carte mutuelle ;
  • une pièce d’identité ;
  • l’attestation de sécurité sociale.

Pour passer commander, vous pouvez consulter l’annuaire et appeler la société de VSL de votre choix. À défaut de procéder ainsi, vous pouvez faire des recherches sur le net. Faites attention aux avis des clients si vous optez pour cette méthode. Les avis vous permettront de savoir s’il s’agit bien d’un site fiable.

Les remboursements varient en fonction des cas de transport et des pathologies. Il peut donc s’agir d’un paiement en totalité ou d’un tiers payant.

Ce sont tous les deux des options de transport médical intéressantes. À Clermont-Ferrand, elles rivalisent de compétences et ne ménagent aucun effort pour la satisfaction de leur clientèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here